Woodn extension buildings in France

La surélévation urbaine : une solution mise en lumière par de nombreux projets

Published: 23/03/2017 00:00

Alors que la construction doit désormais adopter un aspect durable, point devenu incontournable aujourd’hui, et permettre aux villes de rester vivables, la surélévation des structures urbaines peut apporter aux bâtiments et à la communauté une valeur ajoutée importante.

Permettant d’adoucir et de prolonger une construction en dur, la surélévation est une solution simple et optimale. Léger et à la pose rapide, le lamibois Kerto® LVL apparaît comme un matériau idéal pour concevoir et réaliser des constructions d’extensions en bois dans des environnements urbains. 

La surélévation urbaine, un projet de potentiel

La surélévation urbaine, un projet de potentiel 

L’hyperurbanisation des villes est aujourd’hui un problème aux multiples facettes qui relève d’enjeux sociaux, de respect environnemental et de questions de santé. La surélévation de la ville apparaît alors comme une solution de choix pour pallier à certains de ces obstacles. Entre 1990 et 2011, plus de 1200 surélévations ont été autorisées dans la ville de Paris alors que plus de 31 000 dépôts de permis de construire et plus de 65 000 demandes d’autorisations ont été recensées. Ces chiffres attestent du regain d’intérêt que suscite la surélévation urbaine.

« Il est désormais impératif d'entrer résolument et massivement dans une nouvelle ère de la conception et de la construction de nos habitats » affirme Emmanuelle Cosse, Ministre du logement et de l'habitat durable. « Aujourd’hui, la surélévation est clairement une des réponses à l’étalement urbain.»

La suppression de la règle de densité (COS) introduite par l’ordonnance « Duflot » en octobre 2013 et l’implémentation de la loi ALUR en mars 2014 permet de renouveler la pratique de surélévation urbaine par le biais d’extensions en bois. Atout incontestable pour la ville de Paris qui reste densément bâtie et souhaite augmenter son parc de logements en favorisant la végétalisation et la rénovation.

Une solution rapide et innovante

Une solution rapide et innovante 
 

La surélévation urbaine s’impose aujourd’hui comme une solution logique et adaptée pour venir répondre aux problématiques de logement en zone urbaine. Grâce à la préfabrication de structure en bois, la surélévation devient rapide et plus économique.

Impliqué dans un projet de réhabilitation, surélévation et de bâtiment passif à Poissy, Laurent Pillaud, architecte, voit en la surélévation urbaine un atout indéniable pour produire et transformer le parc immobilier. La construction d’extension en bois transformant les logements permet ainsi de créer de solutions-logements innovantes en zone urbaine.
 
« L’intérêt de la solution de cette surélévation urbaine, c’est la préfabrication » déclare Laurent Pillaud. « Chaque maison est composée de 3 ou 4 modules suivant les typologies et d’une toiture; ils sont entièrement fabriqués en usine pendant 1 mois et seront livrés et posés sur le toit directement en 1 journée. »

La ville de Paris mise à l’honneur dans un concours international

     

Pour démontrer les différentes capacités techniques, économiques et environnementales du bois comme un matériau incontournable de la surélévation urbaine, Metsä Wood à récemment  publié les résultats du concours « La ville au-dessus de la ville » dans le cadre de son « Plan B ». La ville de Paris a ainsi inspiré des projets remarquables et ambitieux soumis par des architectes français ou internationaux.

Projet imaginé par Fabrice David et Marion Briere dans le cadre du concours « La ville au-dessus de la ville », The Pods invente la surélévation urbaine au cœur de l’Ouest parisien dans le 13ème arrondissement. Ce quartier, reconstruit il y a plus de cinquante ans, souffre aujourd’hui d’une image architecturale peu attractive. Endroit parfait pour dynamiser les constructions par le biais de la surélévation et d’extensions en bois, l’artiste californien Shepard Fairey a quant à lui déjà réalisé dans cette zone un graphique impressionnant « Rise Above Rebel » de 40 mètres de haut visible à l’angle du boulevard Auriol et de la rue Jeanne d’Arc prouvant le regain d’intérêt pour ce quartier oublié.

« Calqué sur cette œuvre d’art, nous proposons de requalifier l’immeuble en venant coiffer le bâtiment en toiture par la construction de logements en construction bois sur une surface de 82 m longueur par 16,5 m de large. Nous voulons aller au-delà de la simple conception d’un projet de construction à partir de bois imposé par le programme, et dont nous partageons l’enthousiasme » précise Fabrice David, à l’origine du projet.

D’autres réalisations ont également vu le jour à l’occasion de ce concours